Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 01:09
Pour les cloisons, nous avons longtemps cherché la solution la plus écologique et répondant à certains critères :
- matériaux sains sans aggression pour les occupants,
- matériaux nécéssitant trés peu d'énergie grise à la fabrication et pour le transport,
- matériaux performant pour la gestion de l'accoustique,


on  a tourné le problème dans tous les sens pour revenir à la case départ, de loin la plus logique et écologique.

Nos cloisons (à part le cellier en Fermacell) seront à base de terre (provenance du terrain)  et de paille (provenance de 30 kms) dans des banchages perdus en canisses de roseaux, le tout recouvert avec des enduits de terre (ajout d'une part de sable pour un volume de terre minérale).

D'un point de vue énergie grise, le coût est trés faible puisque nous utilisons le restant de paille de la maison. La terre minérale provient du terrassement.

D'un point de vue phonique, on peut penser obtenir un résultat trés satisfaisant en se référant à la notion de masse/ressort/masse qui permet une bonne atténuation des bruits. La masse sera constituée par les enduits de terre (1 à 1,5 cm) de chaque côté des cloisons et le ressort par le terre/paille (paille trempée dans une barbotine de terre). Je n'ai pas trouvé d'expériences ayant abouties à l'établissement de courbes d'atténuation pour de telles cloisons mais la réalisation des premières cloisons nous confortent dans nos choix. Pas de réverbération avec les cloisons en canisse/terre/paille avant l'enduit de terre.  Le son se perd dans le "mou".


Une vue sur les cloisons du bureau avec les canisses, le terre/paille et avant l'enduit :
undefined
Pendant la couche de corps de l'enduit de terre :
IMG_2568.jpg
Et après :
IMG_2624.jpg
Il restera à appliquer la fine couche de finition avec une terre colorée.

Partager cet article

Published by MarineMichel - dans marinemichel29
commenter cet article

commentaires

Yaoule 08/04/2009 20:53

merci pour ces infos et les encouragements !
Le mélange est donc plus chargé en paille qu'en terre? J'ai du mal à m'imaginer comment ça fait en laissant égoutter une nuit?

Yaoule 06/04/2009 19:58

Bonjour !
tout d'abord félicitations pour votre site, très clair et pour votre maison, magnifique !
Nous construisons une maison en paille et allons faire des cloisons terre-paille. Il faut juste un mélange terre et paille, rien d'autre? Vous avez mis du plâtre autour des prises électriques?
vous mettez les canisses jusqu'en haut d'un seul côté? les canisses suffisent à la solidité, pas besoin de petite ossature supplémentaire?
merci pour vos réponses !

MarineMichel 08/04/2009 15:08


les cloisons sont faites uniquement avec de la paille trempée dans une barbotine de terre.
on laisse le mélange s'égouter sur des palettes pendant une nuit (sinon trop de temps de séchage). Si vous avez un peu de temps devant vous, faites un test en laissant sécher un échantillon de ce
mélange en plein soleil. Le résultat en terme de rigidité est surprenant.

Les boitiers électriques ont été vissés à l'ossature bois en prenant en compte l'épaisseur des canisses et des enduits. On a rajouté du plâtre pour éviter que le mélange terre/paille ne remplisse
pas les boitiers électriques.
On fixe à l'ossature (d'un seul côté) un panneau de canisse du bas en haut. Ensuite on fixe en bas de l'autre côté  le panneau de canisse qui va être dérouler en montant au fur et à mesure du
remplissage. Il faut faire attention à bien tasser au niveau des boitiers électriques afin de ne pas laisser d'espace propice à la propagation du son.
Pour la solidité, on a auparavant fait des tests en fabriquant une brique composé du même mélange de terre/paille. On a positionné la brique sur 2 tasseaux de bois puis on  a sauté dessus au
milieu à pied joint pour essayer de la casser. Résultat, la brique n'a pas bougé.
Conclusion, pour la solidité, c'est du robuste et pour la phonie trés impréssionnant.

En espérant que ma réponse vous apporte des éclaircissements, bon courage pour vos cloisons et pour votre maison de paille,
Michel


Legrais samuel 24/04/2008 22:05

Je suis intéressé par les cloions que vous avez mmis en oeuvre en canisse et terre paille, puisque nous en sommes bientôt à cette étape de réaliser les cloisons intérieures.
J'avais deux questions :
la première concerne l'utilisation des canisses de roseau est ce que le fil de fer utiliser dans les canisses ne creait pas des ondes nocifs que l'on appelle les cages de faraday?
Pour ce qui est de la finition des murs utilisez vous n'utilisez pas apparemment de chaux ou huile spéciale pour fixer les particules de terre. N'y a t'il pas un risque d'effritemment et de poussière ? Enfin combien de temps faut-il pour mettre en oeuvre ce type de cloison ?
Merci
Cordialement
samuel Legrais

MarineMichel 24/06/2008 00:10


Je répond avec un peu de retard car n'étant que plus que rarement sur le net (c'est non signe pour les travaux).

Si on arrive à créer une cage de faraday, cela me semble plutôt positif car nous serions protégé des champs électriques et des champs électro magnétiques.
Pour les murs de terre, les enduits sont lissés et serrés? La laitance d'argile remonte en surface et après un peu de vécu empêche les particules de se détacher.
Il est sinon possible de faire une fixation avec :
- de la caséïne,
- de la cellulose,
- en passant une ou deux fois une éponge légèrement humide sur le mur de terre.

En cas de dégat sur le mur , une éponge humide, une petite lisseuse et le tour est joué sans aucune trace apparente après réparation. Vive la réparabilité de la terre.

Pour la mise en oeuvre du terre paille, cela demande de l'huile de coude même si avec de l'expérience, on optimise nettement le rendement. Il ne faut surtout pas perdre de temps sur la mise en
place des canisses et sur la fabrication de la terre paille sinon cela peut devenir long et fastidieux. la consistance du terre paille après séchage est vraiment impressionnant.

Bon courage,
Michel






Articles Récents

Pages